Editorial

On continue, mais...

En bouclant le précédent numéro nous n'étions pas du tout certain de pouvoir continuer la publication des Carnets. Depuis, nous avons reçu aussi bien des messages de soutien et d'encouragement ainsi que de nouveaux abonnements. C'est bien mais encore insuffisant pour assurer la perennité des Carnets. Toutefois, nous continuons, que ceux et celles qui hésitaient encore à souscrire un abonnement sautent le pas, nous avons besoin de tous.

Nous augmentons le prix de la revue. Nous n'avons pas, pendant trois ans, modifié le prix des Carnets, même lorsque nous étions passé de 40 à 48 pages. La majoration de 0,50 e vise uniquement à compenser les diverses augmentations liées à la fabrication de la revue ; c'est un ajustement au coût de la vie, pas une recette miracle.

Enfin, nous sommes heureux de compter de nouveaux contributeurs et contributrices. Mais gérer (et toujours bénévolement) une équipe au quatre coins de France, au Viêt Nam et ailleurs n'est pas un exercice simple ni pratique, même avec des moyens de communication qui n'ont jamais été aussi performants. C'est pourquoi nous continuons à solliciter toutes les bonnes volontés en la matière.

Cet appel au secours dans le précédent numéro a permis d'avoir de nombreux échanges avec des lecteurs ou des contributeurs occasionnels. Le Viêt Nam, à en écouter certains, serait devenu un pays comme un autre ; mais alors pourquoi malgré tout cet intérêt que l'on sent bien, cette envie d'écrire ou de témoigner de bien d'autres ?

Le thème de ce n° 11, sur la photographie, pensé au départ comme un numéro facile à concevoir et rapide à réaliser (ce qui n'a pas été le cas, bien sûr) démontre que si la photo est évidemment un témoignage elle est aussi difficile à maîtriser qu'un long texte. Si l'on récuse une fois pour toute la photo qui, à être trop esthétique devient « menteuse », il faut trouver le cliché original et beau qui dit la vérité, la réalité. C'est ce vers quoi ont tendu les photographes qui nous ont confié leurs clichés. A travers leur regard, personnel, c'est bien le Viêt Nam que tout un chacun peut voir et devant l'émotion d'un regard ou d'un ciel de pluie revient en mémoire le cri (sur papier) d'un ami à la lecture du précédent éditorial « Vous n'avez pas le droit d'arrêter ! ».

Nous on veut bien, alors, on va essayer

Dominique Foulon

Carnets du Viêt nam n°11

dossier : Photographie : au-delà des clichés

 

Sommaire

p 2 : Associations
France Viet Nam Partage
Association Franco-vietnamienne Bordeaux-Aquitaine
Fraternité - Info

p 3 : Editorial

 

p 4 : INFOS & ACTUALITÉ

  • Vague de grèves !
  • Gary Glitter condamné
  • Bride of Silence primé à Bangkok
  • Le Un nouveau billet de 20 000 dongs
  • Paris illégaux
  • Le Viêt Nam veut réduire sa production de café 
  • Prostitution à Hanoi
    par Dominique Foulon

p 6 : Le phénomène « Bonjour Vietnam »
par Jean-Françoix Lixon
C'est une chanson, une chanson toute simple et depuis janvier elle court la communauté vietnamienne francophone. Autour d'elle, des blogs sont apparus sur Internet ; s'y colportent les messages émus de membres de la diaspora. à son écoute, et comme s'ils avaient enfin retrouvé le fil qui les tient tous unis, ces Vietnamiens aux multiples destins communient à la même douleur, celle de l'exil, une douleur parfois endormie, jamais oubliée.

p : 7 Le Xe congrès du Parti communiste
par Dominique Foulon

p : 8 à 10 Chronologie de trois décennies
Les succès économiques du Viêt Nam ne sont pas apparus brusquement.
Une mise en perspective des trente dernières années permet de mieux saisir les évolutions du pays dans le cadre de l'Asie et du Monde.

p : 11 à 12 2006, année cruciale pour le Viêt Nam
par Philippe Delalande

Economiste et spécialiste de l'Asie Philippe Delalnde tente de dresser un bilan de vingt ans de Renouveau et répond aux interrogations que continue de susciter le développement économique vietnamien. Il donne ici les clés pour une compréhesion globale de l'évolution du pays.

p : 13 à 14 Docteur Hoa, la Dame de Saigon
par Jean-Michel Krivine et Louis Reymondon?

Le docteur Duong Quynh Hoa disparue le 26 février dernier a été une figure symbolique du Viêt Nam contemporain. Issue d'un milieu favorisé, patriote, elle rejoint le maquis après l'offensive du Têt en 1968. Ministre de la santé du G. R. P. , puis vice-ministre de la santé dans le Viêt Nam réunifié, elle démissionne lassée par le dogmatisme de l'époque. Avec son mari, elle consacra son énergie à la cause des enfants.

p : 15 Dossier : Photographie : au-delà des clichés
par Pierre Brocheux
Il y a eu les précurseurs aux plaques de verre, il y a eu les reportages de guerre, il y a les photographes voyageurs et ceux des grands albums, les clichés d'agence et les cartes postales. Quand il est question de simples souvenirs, il n'y a plus de noms. Nous ne tranchons pas. Toutes les recherches ont leur intérêt, des plus hardies aux plus techniques, des plus travaillées aux plus spontanées, des plus rares aux plus banales. Souvent tenus à des nécessités informatives il nous vient aussi des désirs plus subtils.Ce « dossier » qui mêle cinq approches prétend les satisfaire. Christophe Challange, Régis Arrighi, Jean-François Lixon, Christian Vérot, Nicolas Barriquand, les démarches ne sont pas égales en moyens, les talents ne sont pas comparables, les buts divergent. Et pourtant, avec la surprise de la découverte, n'est montré &endash; &endash; à nos yeux &endash; que ce qui est vu, sans charge d'effets, avec un commun souci esthétique et humain.

p : 16 à 17 Pèlerinage nocturne à Gia Rai
Photos :Christophe Challange - Texte : Thông
Nous présentons ici quelques clichés réalises lors de l'un des rares rassemblements nocturnes du delta du Mékong : celui de l'anniversaire de la mort du père Phanxico &endash; Cha Phanxicô &endash; à Gia Rai dans la province de Bac Liêu. Plusieurs milliers de catholiques du sud du Viêt Nam venus des quatre coins du delta se rassemblent à Giai Rai pour une prière nocturne et puis, ensuite, dès l'aube, se disperser et repartir. Le père Phanxicô avait le pouvoir de guérison mais cela n'a jamais été reconnu officiellement par l'église catholique. Il semblerait cependant que seule une partie de la population du Sud lui voue encore un culte.Cependant, on retrouve toujours le portrait de Phanxicô accroché au mur des maisons des pratiquants catholiques vietnamiens.

p : 18 à 20 Régis Arrighi, un regard humaniste

Présentation :Jean-François Lixon
Photos : Régis Arrighi

On est comme çà en Corse, quelque part dans son cur on garde souvent une image ou une histoire des anciennes colonies. Avec le Viêt Nam c'est même une très vieille histoire d'amour. Rares sont en effet les familles qui ne comptent pas un arrière grand-père parti faire une carrière en « Indochine », un grand oncle policier à la sûreté de Saigon ou encore un aïeul dans les affaires au « Tonkin » Très actifs des deux côtés de la légalité lorsque la péninsule indochinoise était française, les Corses restent des visiteurs ou des partenaires attentifs du Viêt Nam d'aujourd'hui.

p : 31 à 23 Chasseur de lumière
Christian Vérot répond à Philippe Dumont

Plus d'une heure et demie de Viêt Nam sur grand écran. Plein la vue et plein le cur. Christian Vérot, photographe et concepteur de cette réalisation audiovisuelle destinée à Connaissance du Monde, publie parallèlement un album photographique.

p : 24à 25 Le coin du fantôme
Carte blanche au dessinateur
Gérald Gorridge

p : 26 à 28 Viêt Nam, la fin d'un siècle
Texte et photos de Jean-François Lixon
En offrant les premiers clichés qu'il a réalisés Jean-Francois Lixon nous fait remonter le temps de manière surprenante. Certaines de ces photos, pas très anciennes pourtant représentent déjà un Viêt Nam disparu, d'autres un Viêt Nam immuable.

p : 29 à 31 De la mer à la Soupe
par Nicolas Barriquand
Sans lui, les soupes de buf, les fameux pho bo, n'auraient pas la même saveur et les nouilles chinoises sautées seraient bien fades. Le nuoc mam, ou saumure de poisson est un acteur incontournable de la gastronomie vietnamienne. Présent sur toutes les tables, il est utilisé comme assaisonnement, en remplacement du sel. Cette préparation à base de poissons était et reste parfois la seule source de protéines pour les familles les plus défavorisées. Pour certaines régions, comme l'île de Phu Quôc, le nuoc mam constitue une importante source de revenu. Mais sa production s'étale un peu partout au Viêt Nam. Reportage photo à Mui Né à proximité de Phan Thiêt, à l'heure du retour des bateaux de pêche.

p 32 à 33 : Études sans frontières
par Caroline Poussier (Québec)
A l'heure où l'on parle d'ouverture des frontières, de pays en émergence, de phénomène
du hoc (étudier à l'étranger) , une minorité de jeunes Vietnamiens s'affaire à bâtir le Viêt Nam de demain. Études à l'étranger : mode ou tendance, enjeu de réussite ? Portraits de ces jeunes, ambitieux et lucides à Montréal

p : 34 à35 Tà Cú, la montagne sacrée du Bouddha gisant au Nirvana
par Hà Vinh Phuong
De Hô Chi Minh-Ville, vous suivez la nationale n° 1 vers le Nord. À la borne 28 avant d'atteindre Phan Thiêt, à hauteur de Thuân Nam (district de Hàm Thuân Nam, province de Bình Thuân), prenez sur la droite la route 712. Quelques kilomètres plus loin, levez les yeux : Tà Cú est là.

p : 36 à 39 Une histoire de grandes personnes
Une nouvelle du cinéaste Dang Nhât Minh

traduction de Vu Ngoc Quynh
adaptation de Gil Chaubon-Cévran

p : 40 à 41 Duong Thu Huong : Et la politique dans tout cela ?
par Philippe Dumont
Aussi médiatique ici &endash; où elle épate &endash; qu'elle est privée de parole chez elle (1), Duong Thu Huong est une femme extraordinaire de conviction et d'habileté. Avec une séduction innée, elle ne fait pas de politique, elle est politique. Que reste-t-il alors de cet engagement dans son uvre romanesque ?

 

p : 42à 46 Livres

L'eau rouge roman de Pascale Roze Stock, 2006
&
Les Eaux mortes du Mékong roman de Kim Lefèvre Flammarion 2006

De sang mêlé, Chroniques du métissage en Indochine
par Dominique Rolland
Elytis (Bordeaux), 200

Les Nuits blanches du Gecko
textes de Phan Thi Thuy Mai
illustrations de François Jarlov

Vietnam, un dragon né de l'Indochine
album, photographies et textes de Christian Vérot
Éditions Pages du Monde (Fontenay-sous-Bois), 2006

Du FLM au FULRO
Une lutte des minorités du Sud indochinois 1955-1975
par Po Dharma avec la collaboration de Mak Phoeum,
préface de Pierre-Bernard Lafont
Les Indes savantes, 2006

Parler le vietnamien en voyage
manuel par Michel Fournié, Philippe Lambert et Trân Thi Lê Thu
Harrap's, 2006

J'ai vécu la guerre du Vietnam, 1961-1975
par Leigh Sauerwein
Bayard Jeunesse, « Les dossiers Okapi », 2006

Indochine, l'envoûtement
par Jean de La Guérivière
Le Seuil, 2006

 

Vu sur les rayons

Ho, l'enfant dragon
roman d'Hervé Bentégeat
Robert Laffont, 2006

Viêt Nam,
Collection vietnamienne du musée Cernuschi
sous la direction de Monique Crik
Paris musées / Éditions Findakly, 2006

L'Interprète de Poivre
&
Courrier de Chine
récits historiques par Hélène Fillet - Phan Van Song
Elytis, 2005 et 2006

Un mandarin breton au service du roi de Cochinchine
par André Salles
Les Portes du Large, 2006

Parfums péninsulaires ou les tribulations d'un Champenois en Indochine,
biographie d'Albert Aveline
par Patrick Aveline

Dictionnaire de la guerre d'Indochine 1945-1954
par Jacques Dalloz
Préface de Bernard Droz

CD :

Tìm Gió, Chercher le vent, Looking for the Wind

Mescal Jazz Unit (Emmanuel de Gouvello, Christophe Azema,
Pierre Diaz, Thomas Carbou, Lionel Martinez)
&
Trân Manh Tuân, Cao Hô Nga, Nguyên Thu Thuy, Nguyên Anh Tân

 

 

 

 

 
I page précedente I