vietnam

Editorial:

La voie la plus courte pour aller vers l’avenir
est celle qui passe toujours par l’approfondissement du passé.

Aimé Césaire

…/… Nous commençons une série d’articles sur l’histoire de la République du Viêt Nam qui de 1955 à 1975 avait pour territoire le Sud du pays au-dessous du 17e parallèle. État démocratique pour les uns, dictature et état fantoche pour d’autres, il convient non d’asséner une « vérité »  mais de comprendre ce qu’a été cet État, ses origines, sa composition sociale, le poids de ses alliés étrangers et les événements marquants de ses deux décennies d’existence.
Étudier le Viêt Nam contemporain, tenter de comprendre son actualité et son histoire, ne saurait se faire sans s’intéresser à ce que fut cet État, disparu il y a plus de trente ans. Car, au-delà du régime politique lui-même, cet « intermède » a accentué la différenciation entre le Nord et le Sud que l’histoire même du pays, puis la colonisation avaient déjà consacrée.
…/…

.

Dominique Foulon

 

Carnets du Viêt nam n°23

Sommaire

p 2 : Forum

p 3 : Editorial

p 4 : Infos Actualités
par Dominique Foulon et Philippe Dumont

Typhon Ketsana
Clandestins, Sans-papiers : des Vietnamiens aussi à Calais !
Double record
La mort d’un poète. Tr?n T? Hanh

p 6            Le marché de Cao Son
            par Philippe Dumont
Au nord-ouest, à proximité de la frontière chinoise, Cao S?n est un village montagnard du district de M??ng Kh??ng dans la province de Lào Cai. Ce mercredi de mars 2009 est jour de marché pour les populations Hmong.

Cao Son

p 8            Changement climatique :
            une grande vulnérabilité

            par Dominique Foulon.

p 9            Vie et mort de la République
            du Viêt Nam, 1955-1975

            par Pierre Brocheux

p 13            Chronologie sommaire
            par Dominique Foulon

p 16            Désarroi dans le Groupe
            bolchevick-léniniste Indochinois

            par Dominique Foulon
Dans le précédent numéro, nous avions présenté la genèse du Groupe trotskyste vietnamien et la manière dont il avait été à l’initiative du mouvement des soldats et travailleurs indochinois de la Main d’œuvre indigène (MOI) ainsi que de son organisation démocratique à partir de 1944.
Avant d’aller plus en avant sur l’historique du mouvement, intéressons-nous à un texte interne à la IVe Internationale. En effet, la direction d’un tel mouvement, à partir d’une petite organisation, elle-même en construction, avec de nombreux militants néophytes en politique, ne pouvait être à l’abri d’erreurs et d’errements politiques pas toujours bien compris.

p 18           A propos d’un livre
            par Pierre Daum, Pierre Brocheux,
            Hà Vinh Phuong

p 22            Peter Weiss : un grand ami
            du peuple vietnamien

            par Günter Schütz

peteree Weiss

p 24            Le coin du Fantôme :
            Les voisins de l’Impératrice

            par Gérald Gorridge

p 26            Souvenirs de Berlin
            par Vu Hông Nam

berlin

p 28            Entre nuit et néons
            portfolio par Antoine Dumont

p 32            La maison traditionnelle
            au Viêt Nam

            par Lê Thành Khôi
Voici en prépublication quelques « bonnes feuilles » que le professeur Lê Thành Khôi a bien voulu nous confier. Elles appartiennent au chapitre II (L’Architecture) d’un ouvrage, Les Arts du Viêt Nam, dont le manuscrit vient tout juste d’être terminé. Le livre comprendra quatre parties portant respectivement sur les Viêt ; les Chams ; le Fou Nan, les Khmers et les Hoa ; les peuples montagnards.

p 35            Inauguration de la Famille
            des bambous paisibles

            par Hà Vinh Tho

p 37            Nguyên Lê
            par Yves Dorison

nguyen-Le

p 39            Deux destins
            par Philippe Dumont

p 41           Livres
            par Philippe Dumont,  Dominique Foulon

I page précedente I