vietnam

Editorial:

En fait-on des histoires !


Hommage doit être d’abord rendu à un de nos contributeurs, M. Hà Vinh Phuong, récemment disparu et qui entre dans l’histoire.

Histoire. Le mot est dit. Dominique Foulon le soulignait dans l’édito précédent : « Force est de constater que nous accordons une grande place à l’histoire. » Reste à savoir quelle histoire. Celle-ci est devenue l’objet de débats idéologiques aigus et le remède serait de lui mettre une majuscule : une Histoire sacralisée et intangible imposerait ses certitudes ad vietnam aeternam (1) .../…

.

Philippe Dumont

 

Carnets du Viêt nam n°24

Sommaire

p 2 : Forum
Courrier des lecteurs

p 3 : Editorial

Ha Vinh Phuong

p 4  :         Hà Vinh Phuong (1926-2010)
            Un homme debout, droit, libre et honnête

            par Philippe Dumont
Hà Vinh Phuong est décédé le 13 janvier 2010 à Vienne (Autriche) où il résidait. Les Carnets du Viêt Nam rendent hommage à ce diplomate, membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, qui depuis 2005 était un contributeur de marque en même temps qu’un farouche soutien de la revue.

p 5  :  Actualité
            par Dominique Foulon
Condamnations : Le mercredi 20 janvier 2010, la Cour populaire d’Hô Chi Minh-Ville a lourdement condamné quatre militants auxquels étaient reprochés…

Le nouveau régime d’assurance maladie  pénalise les pauvres

Drogue : de plus en plus de trafiquants étrangers

p 6  : Jetstar en zone de turbulences
            par Hervé Lisandre

Un ex-PDG arrêté, deux employés australiens retenus dans le pays, des accusations de mauvaise maintenance : la deuxième compagnie aérienne du Viêt Nam accumule les déconvenues. Elles traduisent les errements d’une économie qui s’ouvre au libéralisme sans l’assumer dans son ensemble.
Décryptage.

p 7  : Un modèle de développement qui s’épuise
            par Philippe Delalande

Le taux de croissance de l’économie vietnamienne est estimé pour l’année 2009 à 5,1 % et, pour 2010 à 8,2 %. Ainsi le Viêt Nam aurait fort bien traversé la crise mondiale

p 8  : Premier congrès mondial
            des Vietnamiens de l’étranger
            Hanoi 21-23 novembre 2009
    
Ce congrès a réuni 900 Viêt venus de 52 pays, les délégations les plus nombreuses venant des États-Unis (100 personnes), de Thaïlande (90), d’Allemagne (90), de France (80, dont 2 de Lyon). Participèrent aussi à ce Congrès 500 personnes venues des différents grands centres du Viêt Nam       
            par Vu Van Huân

ONS

p 9  : Du silence des pères
            à la fureur du monde,

            Arles, 9 et 10 décembre 2009
En mai 1941 Marguerite Duras – qui était encore M. Donnadieu – termine un article comme ceci : « La guerre aura été une grande expérience. Il n’est pas un seul indigène qui n’ait prêté aux échos des derniers événements une oreille attentive. […]
            par Philippe Dumont

p 11  :  Note brève sur la riziculture
            en Camargue

Dans le récent débat sur les travailleurs vietnamiens en France pendant la deuxième guerre mondiale, on a pu lire, sur plusieurs sites Internet et dans les journaux, l’affirmation selon laquelle les ONS indochinois auraient inventé ou relancé la riziculture en Camargue.
            par Pierre Brocheux

p 12  : Polémique
Quelle mouche a piqué le délicieux Pierre Daum pour qu’il réponde à mes critiques, peut-être sévères, mais dans les justes limites du débat intellectuel, par l’outrance et l’agressivité ? J’avoue que j’en suis désolé pour lui. Si j’osais le pasticher, j’écrirais.../... 
            par Alain Guillemin

p 14  : Groupe trotskyste vietnamien 3e partie :
            Massacre à Mazargues

La troisième partie de ce récit se situe à un tournant historique : à la fois le début de la guerre d’Indochine et celui de la guerre froide.
Nous revenons aussi sur les tragiques incidents du camp de Mazargues dans la nuit du 15 au 16 mai 1948.

            par Dominique Foulon

p 19  :  Le Front uni de soutien au Sud Viêt Nam
Nous avions consacré un article à la Génération Viêt Nam pour indiquer comment, dans les années 60, la question vietnamienne avait été le point de départ de la politisation d’une grande partie de la jeunesse qui déboucha sur mai 68 (1). Mais tout le monde ne manifestait pas au cri de FNL vaincra ou Paix au Viêt Nam ; c’était le cas des militants du « Front uni de soutien au Sud-Vietnam » animé alors par Roger Holleindre
            par Dominique Foulon

p 21  :   L’histoire par-dessous la jambe
Il est bon de garder l’esprit lucide en matière de lecture quand on ne veut pas se laisser abuser. Et quand il y a doute, il est bon de vérifier. Cela peut prendre du temps mais c’est amusant, parfois même d’un comique terrifiant. Qu’on en juge.
            par Philippe Dumont

p 24  :  Le coin du Fantôme :
            Le nouveau cirque de Hanoi

            par Gérald Gorridge

p 26  :  Les estampes populaires  de Dông Hô
A l’occasion de fêtes et d’événements particuliers, la coutume au Viêt Nam voulait que l’on achète des estampes populaires pour les coller à différents endroits de la maison.
            par Jean-Pierre Pascal

p 31  : Nouvelle-Calédonie - Nouvelles-Hébrides
            Souvenirs et fierté des Chân dang

Dans les années 1933-1939, à cause de la famine, un grand nombre de Vietnamiens – dont mes parents – ont quitté le Viêt Nam pour aller travailler en Nouvelle-Calédonie (Tân Thê Gioi) et aux Nouvelles-Hébrides (Tân Dao), devenus Vanuatu depuis 1980. Ils avaient de 20 à 25 ans et étaient originaires des provinces BAc Giang, Bac Ninh, Hà Nam, Hai Duong, Hai Phong, Hung Yên, Kiên An, Nam Dinh, Thái Bình, Vinh Phúc…
Dans quelles conditions sont-ils partis ? Comment étaient-ils considérés ? Pourquoi sont-ils restés si longtemps à l’étranger ? Et presque trente ans plus tard, de retour dans leur pays natal, comment ces travailleurs vietnamiens et leurs enfants de la deuxième génération ont-ils contribué à la construction du Viêt Nam ?

            Lê Thi Xuyên

p 37  : Ambassadeurs, Esprit de résistance et identité nationale
Le Temple de la Littérature est à Hanoi un site touristique incontournable. Oasis de sérénité, lieu de mémoire savante, au cœur de la métropole trépidante et bruyante, où l’on  peut voir entre autres merveilles, quatre-vingt-deux stèles, portées par de majestueuses tortues.
            par Janine Gillon

p 39  :  La traite des Jaunes
Constitué d’un corpus de onze textes s’échelonnant de 1860 à 1940, ensemble lui-même précédé de trois « introductions » et suivi d’un dernier texte en anglais concernant le sort des mui tsai, les petites domestiques à Hong-Kong, le livre est gros (1). Je le prends par le petit bout de la lorgnette
            par Philippe Dumont

p 41           Livres
            par Philippe Dumont,  Dominique Foulon

Petits Viêt-Nams
Histoire des camps de rapatriés français d’Indochine

récit de Dominique Rolland
Elytis (Bordeaux), 2010
144 pages, 16 €

Vietnam, Le moment moderniste
actes du colloque d’Aix-en-Provence
de mai 2007
Gille de Gantès et Nguyen Phuong Ngoc (dir.)
Publications de l’Université de Provence, 2009
308 pages, 27 €

Contes du Viêt-Nam
album jeunessetextes
adaptés par Didier Dufresne
illustrés par Bruno Pilorget
Vilo jeunesse, 2009
77 pages, 17,50 €

Thiên An ou la Grande traversée,
Du Vietnam à Paris XIIIe

docu-fiction de
Valentine Gobi et Ronan Badel
Autrement jeunesse, 2009
80 pages, 14,50 €

Tramp,
Le Trésor du Tonkin

BD, scénario de Kraehn, dessin et couleur de Jusseaume
Dargaud, 2009
56 pages, 13,50 €

Grandes chasses coloniales,
Indochine récits de chasse

Éd. de Montbel, 2009,
206 pages, 25 €

la Petite Souris,
Enfance volée histoire vécue

par Mai Ling
Éditions Beaurepaire, 2009
180 pages, 16 €

Une vie du pont Long Biên
photographies de Daniel Frydman
coll. « Hanoi aujourd’hui », 2009, 70 pages, à compte d’auteur

Petite mousmé
roman colonial
de Gabriel Hautemer
Kailash, « Les Exotiques », 2009
(1ère éd. Plon, 1907)
214 + IX pages, 15 €

Dragon de cœur,
Voyage au Viêt Nam sur la route Mandarine

par Olivier Page
Lucien Souny (87 Saint-Paul), 2009
222 pages, 17 €

Hanoi aux trente-six quartiers
reportages de Th?ch Lam
traduits par Nguyên ??c
Éditions de La Frémillerie
(89 Saint-Fargeau), 2009
128 pages, 14 €

Le Viet-Minh
album d’Éric Deroo et
Christophe Dutrône
Les Indes savantes, 2009
236 pages, 47 €

I page précedente I